Pourquoi ai-je été référé chez ce spécialiste ?

Votre dentiste généraliste vous réfère chez un endodontiste lorsqu'entre autres, la pulpe de votre dent s’infecte ou s’inflamme. Il arrive parfois qu’il n’y ait pas de symptômes. Lorsqu’il y en a, les plus courants sont la sensibilité prolongée au froid et au chaud, la douleur, la sensibilité de la gencive adjacente, l’œdème de la gencive (enflure), et la décoloration de la dent.

Votre dent peut aussi devoir être retraitée endodontiquement dans les cas suivants :

  • Une carie profonde
  • Un plombage mobile
  • Une dent fêlée ou fracturée qui peut occasionner une nouvelle infection
  • La découverte de canaux très fins et courbés qui ne pouvaient être traité en procédure initiale
  • Un nouveau traumatisme (choc sur la dent)
  • Dans de rares cas, lorsque la dent traitée endodontiquement ne guérit pas ou continue à être sensible même après un traitement réussi

Après le traitement ou une chirurgie chez votre endodontiste, il faut éviter de mastiquer ou de mordre avec la dent traitée faute de quoi, la dent pourrait se fracturer. C’est pour cette raison que l’endodontiste vous mentionne qu’il est important de retourner le plus tôt possible chez votre dentiste afin que ce dernier puisse compléter la restoration de la dent traitée.

L'importance de garder ses dents naturelles...

La majorité des dents peuvent êtres traitées endodontiquement. Il arrive cependant qu’à cause de l’état de la dent (racines sévèrement fracturées), de la constitution de la dent (canaux non accessibles), du manque de support osseux adéquat et parce que la dent ne peut plus être restaurée (carie très avancée), cette dernière ne peut vraiment pas être traitée. L’extraction de la dent s’impose. Suite à l’extraction, afin de rétablir une mastication normale, la dent peut être remplacée par une couronne sur implant ou par un pont.