La maladie parodontale

Les maladies parodontales constituent une des principales causes de la perte des dents. La cause majeure de ces maladies est l’accumulation de la plaque bactérienne. Le système immunitaire (système de défense) du patient réagit contre cette accumulation de mauvaises bactéries.

Les facteurs de risque reliés à

  • Facteurs génétiques (héréditaires)
  • Le tabagisme
  • Certaines maladies systémiques tel le diabète
  • Les états causant des changements hormonaux importantes telles grossesses ou ménopause
  • La prise de certains médicaments qui entraînent  une sécheresse buccale
  • Le stress qui influe directement sur la qualité de la défense immunitaire
  • La malnutrition

Pour certains, la maladie parodontale peut s’avérer déjà très sévère. En effet, on retrouve plusieurs types de maladies parodontales.